Le calcul du rapport Carbone/Azote

Posté par Administrateur le 20-03-2012 à 13h30 - Commentaire 0 - Envoyer par mail - Partager

le bon mélangeLes ingrédients du compost :

Azote et carbone sont (avec l'hydrogène et l'oxygène) les deux principaux constituants des plantes :

 

 

 

  • L'azote est abondant dans les jeunes plantes, dans l'urine et les déjections.
  • Le carbone est abondant dans les plantes âgées.

Dans la réussite du compost, la proportion entre ces deux éléments, c'est à dire le rapport carbone / azote, joue un rôle essentiel. La valeur optimale de ce rapport se situe autour de 30 (entre 25 et 35), car les micro-organismes consomment environ 30 fois plus de carbone que d'azote.

Les déchets riches en azote :

  • Avantages : Ils stimulent fortement l'activité bactérienne et permettent d'activer le démarrage du processus de compostage. Laissés à la surface du sol en paillis ou légèrement incorporés à la surface de la terre du jardin, ils provoquent une prolifération de micro-organismes du sol qui améliore la strucutre de la terre.
  • Inconvénients : Ces déchets fournissent peu d'humus. Ils sont souvent trop humides et trop mous et ne contiennent pas assez de matières fibreuses pour fournir le carbone (source d'énergie) nécessaire aux micro-organismes et pour maintenir l'aération du tas. Ils ne doivent pas être mis seuls dans un tas de compost.

Les déchets riches en carbone :

  • Avantages : Ils peuvent fournir une quantité élevée d'humus stable (20% de leur poids de matière sèche), à condition de les mélanger à des matières complémentaires riches en eau et en azote lors du compostage.
  • Inconvénients : Ces matières se décomposent très lentement et de manière incomplète, faute d'azote. Incorporé dans la terre à un stade trop jeune, le compost obtenu à partir de matières trop riches en carbone utilise l'azote du sol pour finir sa transformation, au détriment des plantes cultivées qui risquent d'en manquer, provoquant une "faim d'azote".

Il faut donc mélanger différents matériaux, les uns riches en azote, les autres riches en carbone pour arriver à un équilibre satisfaisant.

Dans la pratique, on apprécie le rapport C/N au jugé, en fonction des déchets que l'on possède et de son expérience. Plus les apports de déchets sont variés, plus on a de chances de réussir le bon cocktail. Un compost bien équilibré mûrit plus vite.

Calcul du rapport C/N d'un mélange :

Afin de vous aider à calculer au plus juste le rapport C/N d'un mélange, vous trouverez ci-dessous une formule, et un tableau dans l'onglet document reprenant le rapport C/N de différents composants :

Rm = [(n1 x R1) + (n2 x R2)] / (n1 +n2)

Avec :

Rm = Rapport C/N du mélange

R1 = Rapport C/N du composant 1

R2 = Rapport C/N du composant 2

n1 = quantité de composant 1

n2 = quantité de composant 2

Par exemple :

J'ai 10 kg de tontes de pelouse dont le rapport C/N (en référence au tableau) est de 12 et 15kg de feuilles mortes dont le rapport C/N est de 50.

Je calcule Rm = [(10x12)+(15x50)] / (10+15) = 34,8 donc l'équilibre est satisfaisant

Autre exemple avec 3 matières et une unité de mesure différente :

J'ai 1 brouette de déchets de cuisine (C/N = 25), 1/2 brouettes de paille de blé (C/N = 130) et 1/2 brouette de tontes de pelouse sèches (C/N = 15).

Je calcule Rm = [(1x25)+(1/2x130)+(1/2x15)] / (1+1/2+1/2) = 48,75. Le Rapport C/N de mon mélange est trop élevé, je dois rajoutter du déchet azoté.

 

Sources pour cet article :

Les ingrédients du compost (Tableaux C/N), synthèse réalisée par Roger Bruyeer, Formateur du Comité Jean Pain, et Pascal Simus, Coprésident du Comité Jean Pain. Article publié dans Humus News et dans le Feuille de Choux.

http://users.swing.be/compost/Main_Rapport%20_C_N.htm

Compost et paillage au jardin - recycler, fertiliser de Denis Pépin



rapport carbone azote,
Pour pouvoir déposer un commentaire vous devez être connecté.

Vos commentaires (0)


CYCLAD ADEME Conseil général Charente-Maritime

©CYCLAD 2017
Crédit : www.yanngautreau.fr