Compost d'automne et de printemps

Posté par Administrateur le 21-03-2012 à 19h21 - Commentaire 0 - Envoyer par mail - Partager

illustration d'un composteur en palettesSouhaitant produire une quantité de compost suffisante pour satisfaire aux besoins de mon potager en automne et au printemps j'ai construit avec des palettes un ensemble de 3 silos d'une capacité unitaire d'un m3.

Celui du milieu est destiné à la fabrication d'un compost dit "équilibré" C/N = 25-30 qui se fera de mars à septembre et un autre azoté C/N = 15-20 qui se fera de septembre à mars.

Les silos latéraux servant de stockage aux matériaux riches en azote d'une part et riches en carbone d'autre part.

C'est sur la base du calcul mathématique des mélanges quantité-température d'eau que j'ai abouti à la même formule que "ancien bénévole". Cependant je partais d'une valeur définie du Rm (C/N) pour calculer le n1 ou le n2 à mettre en oeuvre. Il est bien évident que tout cela n'est que de la théorie. La rigueur mathématique ne s'accommodant pas des valeurs approximatives des C/N, de 150 à 500 par exemple pour la sciure ou inconnues pour l'ortie ou son purin.

Sachant que le matériau dont le C/N est de 25-30 est largement présent dans les jardins, la "mauvaise herbe, il peut être mélangé avec des matériaux secs de même C/N, feuilles d'arbres fruitiers, de frêne, de noisetier, de sureau et fibreux comme les tailles d'arbustes de printemps. La méthode est simple et le résultat devrait être un compost bien équilibré.

Autre méthode donnée par des spécialistes du compost mettre 20 à 30 fois plus de matériaux carbonés qu'azotés. Seule certitude, les jardiniers amateurs ne disposent pas d'un appareil pouvant mesurer le C/N final. Quant au composteur du SMICTOM, je l'utilise exclusivement pour les déchets de cuisine brassés dans un mélange de tonte de pelouse séchée et de paille de blé, pour une utilisation printanière.



rapport carbone azote,
Pour pouvoir déposer un commentaire vous devez être connecté.

Vos commentaires (0)


CYCLAD ADEME Conseil général Charente-Maritime

©CYCLAD 2017
Crédit : www.yanngautreau.fr